La porte Clarit®

Clarit® : laisser entrer la lumière

Composée d’une plaque de verre brut trempé « Durlux » n°77, d’une épaisseur de 9 à 11 mm, la porte Clarit® conçue par la Compagnie de Saint-Gobain apparaît en 1952. Disponible également en verre poli, et en différents formats, elle est reconnaissable par ses deux paumelles et ses serrures métalliques.

Au fil des ans, sa serrure classique à béquille est remplacée par un modèle à bouton tournant puis une serrure à poignée basculante, selon le goût du client.

La porte Clarit® devient vite un standard, largement utilisé dans les bureaux et le monde hospitalier. On la trouve également dans des programmes de logement en simple ou double ventail, comme par exemple dans les appartements des « habitations industrialisées » SGAF de Jacques Beufé (1961).

Références

Recherche réalisée par Albane Deneuche, 2022-2023

Fiche technique

Produit / Composant

La porte Clarit®
Entreprise(s) Saint-Gobain
Usage(s) Équipement / Façade / Isolation (acoustique, thermique)
Matériau(x) / Matière(s) Verre

Autres
produits
façade

verondulit01b

Le Verondulit®

En imprimant au verre les ondulations des tôles d’amiante-ciment, la Compagnie de Saint-Gobain parvenait, dans les années 1930, à marier

clarit01b

La porte Clarit®

Composée d’une plaque de verre brut trempé « Durlux » n°77, d’une épaisseur de 9 à 11 mm, la porte

verres imprimes01b

Verres imprimés

Depuis la fin du XIXe siècle, des dizaines de motifs en reliefs ont imprimé la surface des verres coulés. Marguerites,

Retour en haut